Bonjour à tous,

Nous avons tous, à un moment donné de notre carrière, envisagé de voler de nos propres ailes, que ce soit de manière volontaire ou de manière contrainte. Nous avons tous connu ces moments inconfortables où se mélangent envies, désirs, rêves, craintes, peurs, hésitations, etc.

D’où peuvent venir ces incertitudes, ces hésitations, ces questionnements ?

La base de la réponse réside dans une histoire de cadre législatif dans lequel vous allez évoluer !

Être salarié, c’est évoluer dans le cadre du Code du Travail, qui régule l’environnement et l’organisation de la relation de travail entre un collaborateur et l’entreprise qui l’emploie. En plus du cadrage législatif vient s’ajouter les contraintes d’organisation propre à la structure dont vous faites pleinement parti en tant que salarié. La relation est une relation de subordination, avec ses avantages et ses inconvénients.

Cela est bien différent en étant indépendant. Le mot est en lui-même explicite. Vous êtes indépendant de toute hiérarchie organisationnelle, car vous êtes extérieur à la structure. Votre relation à l’entreprise n’est donc plus une relation de subordination mais une relation commerciale, de type client-fournisseur. Et cela change tout ! Ce n’est plus le Code du Travail qui vous « anime » mais sur celui du Code du Commerce. Si le premier régit l’organisation de la relation subordonnée de travail, le deuxième régit le résultat final à fournir conformément à ce qui était prévu par les 2 parties signataires.

Alors, avant de vous lancer dans le grand bain de l’indépendance – que cette dernière prenne la forme de statut d’indépendant, d’une création d’entreprise ou en portage salarial – voici quelques grandes lignes sur les avantages et inconvénients de chacun des statuts.

Indépendant Salarié
Avantages
  • Vous êtes libre de fixer vos propres tarifs, selon vos objectifs, vos contraintes économiques, vos coûts, les prix du marché, etc.
  • Vous savez à l’avance ce que vous allez gagner, puisque que votre salaire est contractualisé et programmé mensuellement
  • Votre salaire est peu soumis aux fluctuations de l’activité de l’entreprise
  • Le Code du Travail indique que le salaire est fixe et irréversible. Donc de mauvaise surprise à la baisse
Inconvénients
  • Vous devez évaluer vos coûts directs et indirects de fonctionnement, vos matières premières, une éventuelle sous-traitance, etc.
  • Vous devez intégrer vos coûts de couverture de protections sociale, assurance, chômage, etc. dans votre rémunération
  • Si l’activité est irrégulière, alors vos revenus seront également irréguliers. A prévoir et à anticiper donc
  • Vous devez prendre en compte le prix du marché
  • Sauf à être une star dans votre secteur, il faut anticiper des fluctuations d’activité, une éventuelle saisonnalité, etc.
  • Votre salaire sera peu impacté par vos performances, sauf à de rares exceptions.
  • Pas de surprise à la baisse… mais peu de surprises aussi à la hausse.

 

Indépendant Salarié
Avantages
  • Vous pouvez, dans la plupart des cas, choisir votre lieu de travail : chez le client, chez vous, sur une plage, dans un café, au Macumba Night, etc. Ce choix se fera selon les contraintes de la mission, l’exigence du client, vos envies, etc.
  • Vous pouvez vous équiper comme vous le souhaitez, mettre la décoration que vous voulez, la tenue de travail que vous voulez, etc.
  • Le Code du Travail impose à l’entreprise de fournir au salarié le matériel, équipement, moyens nécessaires à la bonne exécution de sa mission. Grosso modo, vous ne vous occupez de rien, juste poser vos fesses et activer votre cerveau !
  • Et tout cela ne vous coûte pas un centime !
Inconvénients
  • C’est à vous de construire et organiser votre environnement de travail. Personne ne sera là pour vous guider.
  • Assurez-vous bien que le lieu est propice au travail, suffisamment équipé pour que vous puissiez travailler efficacement, silencieux, etc.
  • Comme c’est l’entreprise qui est obligé de tout organiser, et à ses frais, autant vous dire que vous n’aurez pas beaucoup le droit au chapitre !
  • Et comme vous ne serez qu’un rouage dans l’organisation, peu de chances que votre cadre de travail soit original et vous ressemble

Indépendant Salarié
Avantages
  • Vous choisissez, dans la plupart des cas, vos horaires de travail et les ajustez selon la charge de travail, les deadlines, et autres contraintes
  • Vous n’êtes pas coincé par des heures de bureau
  • Puisque c’est à l’employeur d’organiser votre cadre, ne vous prenez pas la tête sur quand venir travailler. Tout est prévu !
  • Vos journées, vos semaines sont également rythmées. Pas de surprise.
Inconvénients
  • Vous n’êtes pas cadré par des horaires de bureau, c’est-à-dire que s’il y a une urgence qui vous oblige à travailler la nuit, le week-end, pendant vos vacances, etc. alors vous travaillerez pendant que le salarié lambda se reposera. Parce que vous n’êtes pas soumis par le Code du Travail, mais le Code du Commerce.
  • Pas de surprise. Tous les jours, toutes les semaines, les mêmes horaires…
  • Aucune, ou très peu, de liberté d’organisation de vos horaires de travail. Ce n’est pas vous qui décidez !

Indépendant Salarié
Avantages
  • Vous êtes libre de travailler comme vous le souhaitez : le matin, la nuit, en pyjama, nu sur la plage, etc. Personne, si ce n’est le client, pour vous dire comment travailler, comment vous habiller, etc. Vous êtes votre propre patron.
  • Personne pour vous dire ce qu’il y a à faire, vous donner les directives, quelles sont les urgences, etc. C’est vous qui décidez !
  • Enfin un peu d’organisation, de directives et de cadrage
  • Il y a bien un responsable au-dessus de vous pour prendre… les responsabilités !
Inconvénients  

  • Vous êtes seul, isolé, responsable… et payé seulement lorsque le boulot est fait !
  • Il décide, vous exécutez
  • Règle 1 : Le Chef a toujours raison
  • Règle 2 : en cas de désaccord avec votre hiérarchie, se référer à la règle 1

 

Voilà pour un petit résumé des avantages et inconvénients à être salarié ou indépendant. Mais avant de passer au crible ces critères, posez vous au préalable les questions suivantes :

  • Quel est mon caractère ?
  • Quel est mon mode de fonctionnement ?
  • Quelles sont mes limites ?
  • Qu’est-ce que je suis prête à accepter ?
  • Qu’est-ce que je veux réellement ?
  • Etc

La liste n’est pas exhaustive, mais tâchez d’être au plus clair possible avec vous-même et votre entourage. De plus, et pour vraiment conclure cet article, il y a une certitude : tous les choix par défaut aboutissent rarement sur quelque chose de positif.

A bientôt

Philippe Guittet

Catégories : Astuces Candidats